Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Le blog de combatcontreinjustice

Association de malfaiteurs en bande organisée

11 Septembre 2013 , Rédigé par combatcontreinjustice

 

                 Association de malfaiteurs en bande organisée

 

’ Il en faut de la force assurément pour tenir toujours la balance de la justice droite entre tant de gens qui font leurs efforts pour la faire pencher de leur côté’…. Louis XIV.

 

Profanes en matière de droit, il nous en aura fallut, du temps… Et même des années, pour arriver à réaliser, analyser et comprendre, les rouages pervers de notre Justice gangrénée, ainsi que les manœuvres et les manipulations sournoises des professionnels du droit que nous avons croisé tout au long de nos combats judiciaires. Les manquements, délits et entraves que je vous expose, ayant, toujours le même mode opératoire, ne peuvent être la conséquence de simples erreurs, mais bien la manipulation volontaire des justiciables par divers professionnels du droit, dans l’unique but de faire obstacle aux intérêts des victimes, pour s’auto-protéger.

Quels mobiles leur servent, à ces professionnels du droit délinquants INTOUCHABLES à s’écarter de la Justice, des lois de la République, de porter atteinte à la dignité humaine, de détruire, criminellement, des vies, des familles et à ces responsables POLITIQUES complaisants à leur égard de laisser faire?

Nous ne mettons pas en cause, bien évidemment, tous les professionnels du droit, mais, notre expérience en matière de justice, tout comme celle de nombreux justiciables français atteste qu’il est aussi difficile de trouver un bon, sérieux et honnête Avocat que de trouver une aiguille dans une botte de foin et que l’institution judiciaire toute entière est gravement défaillante.

Nous sommes 3 justiciables, victimes des mêmes dysfonctionnements, ayant un même mode opératoire, commis par des professionnels du droit, chargés normalement de défendre les intérêts des justiciables et de rendre la Justice au nom du peuple souverain. Des délinquants en robes noires qui sans aucun scrupule opèrent en bandes organisées, très sûrs qu’ils sont,de leur impunité qui perdure.  

C’est, dans le cadre de nos entreprises, que nous avions, chacun de notre côté, pour Avocat conseil, Maître B, cabinet B et V, pour nous assister dans nos démarches juridiques. Nous avions recours de manière habituelle à ce cabinet d’Avocats, à chaque fois qu‘une situation particulière se présentait. Nous avons été emmenés, par la confiance envers les Avocats précités, à entériner une série de décisions, tant sur le plan des conseils qu’ils nous ont donné dans le cadre de nos entreprises, que, lors des ventes de celles-ci, mais également, par la suite, dans le cadre de notre défense, qui se sont révélées sous-tendues par la forfaiture et la malversation commise à notre encontre. A la cession de nos entreprises nous percevions 0€, les acquéreurs, clients et complices de nos conseils, partent avec nos biens.
A la base Maîtres B et V, plus particulièrement, Me B, mais également, ensuite, nos défenseurs, Maîtres D et J, D, V et G, ainsi que des Magistrats, qui, régulièrement et depuis des années, par les manquements à leurs obligations professionnelles, les entraves, abus de confiance, de faiblesse, les faux en écriture publique et privé, les manques d'impartialité, les dénis de justice, empêchements à la manifestation de la vérité, fraudes à la déontologie, la collusion, etc….utilisent des manœuvres frauduleuses à l'évidence sciemment organisées, pour couvrir les graves escroqueries, relevant du pénal et du civil, commises par les Avocats B et V. Ces professionnels du droit, nous ont précipité criminellement, à la RUINE et/ou QUASI RUINE.

Aucune société respectueuse des individus, de leur liberté, de leur égale dignité, ne peut s'accommoder d'une Justice qui prive son peuple du droit à un procès équitable, qui est l’un des principes fondamentaux de la République et de la Démocratie sur laquelle elle repose

La machine infernale était en marche…‘Le pot de terre contre le pot de fer, lorsqu’ils se heurtent celui de terre se brise. Nous combattions chacun de notre côté, courant 2004, nos chemins se sont croisés et nous avons décidé de mener un combat conjoint. Bientôt 20 années de combat, contre des INTOUCHABLES.  

 

En préambule, Puisque nous sommes face aux affaires… Et à la MORALISATION de la vie politiques

Lorsqu’un des leurs est confronté à la Justice, ils crient avec véhémence à l’injustice, n’hésitant pas à hurler au scandale, au déshonneur, à la conspiration et à mettre même en cause l’impartialité d’un Magistrat.

Par contre, lorsque des justiciables Français, dénoncent auprès de ces mêmes responsables politiques les abus pervers dont-ils sont victimes de la part de professionnels du droit: Ils n’en ont cure! "indépendance de la Justice, qu’ils disent" laissant, sans état d’ âme, perdurer cette CRIMINALITE Judiciaire.

J’ai dénoncé, à de très nombreuses reprises, auprès de M. SARKOZY, les graves manœuvres et abus dont nous sommes victimes, ainsi qu’aussi régulièrement auprès des 3 Ministres de la Justice en fonction, durant son quinquennat. Ceux-ci, s'abritent sous La Constitution…. indépendance de la Justice, pour ne pas avoir à diligenter les enquêtes qu‘imposent de telles fraudes et ne pas avoir à sanctionner les INTOUCHABLES professionnels du droit qui s’autorisent tous les droits y compris celui de baigner dans la délinquance.

Malgré les paroles rassurantes des différents Ministre de la Justice…’ Je suis le Ministre des faibles et des victimes’…. ….’ Je ne laisserai personne sur le bord du chemin’… Ou bien encore: …’Un Ministre de la Justice est là pour tous les Français, pour combattre les injustices’…. Ils seront tous défaillants, faisant le choix de protéger les professionnels du droit criminels, plutôt que de venir en aide aux victimes, abusées, ruinées.

Monsieur SARKOZY considère que le traitement qui lui était infligé par la Justice, était scandaleux, c‘est son droit, (Etant entendu qu’une mise en examen ce n'est pas le prononcé d'une culpabilité).

Du temps ou il était Président, ce Monsieur qui proclamait pourtant une République IRREPROCHABLE, ne trouvait, pourtant nullement scandaleux, que nous soyons ruinés, par des professionnels du droit, qui bafouent, violent les lois de la République…

Concernant les déclarations de son épouse….Elle parle d’épreuve douloureuse pour sa famille... Nous concernant, nous n’avons eu ni compassion, ni soutien de quiconque et pourtant nos familles ont forcément subi, une véritable torture, de la discrimination, broyées par un système judiciaire terroriste, nous en faisant passer, des nuits blanches et de jours noirs.

Le Président de la République est pourtant, bien, le garant d’un Etat de droit et de son application sur le territoire, concernant les Ministres de la Justice, défaillants, ‘c‘est un constat’, leur devoir est pourtant de veiller au bon fonctionnement du service public.(Ceci est dans les textes, mais là encore, pas dans les faits)

En février 2011, j’ai dénoncé las abus dont nous sommes victimes, auprès de tous les Députés Français, Européens, ainsi qu’auprès des Sénateurs, 99%, de mes courriers, sont parvenus aux destinataires.

 De la famille UMP, je n’ai reçu en tout et pour tout qu’une seule réponse, celle de Monsieur Bernard ACCOYER, Président de l’Assemblée Nationale: dixit:…’Comme vous le savez, en raison du principe constitutionnel d’indépendance de la justice, le Président de l’Assemblée nationale ne peut pas s’immiscer dans une procédure juridictionnelle civile, administrative ou pénale en cours ou remettre en cause une décision rendue par une juridiction’…  

Pourtant, ce même Monsieur, s’est insurgé et au diable la constitution lorsqu‘ est mis en cause un membre de sa famille politique!

Monsieur ACCOYER, ne comprend pas la mise en examen de M.SARKOSY dixit: ….’ La mise en examen de Nicolas Sarkozy est surprenante et incompréhensible… Réaction ce vendredi du Député maire UMP d’Annecy-le-Vieux et proche de l’ancien chef de l’Etat…‘Nicolas Sarkozy doit bénéficier des mêmes droits que tous les citoyens de notre pays, d’après lui‘... L’ancien Président de l’Assemblée Nationale dénonce également  « tous ceux qui tentent d’instrumentaliser une affaire familiale à des fins politiques »’….. Fin de citation.

Nous aurions bien voulu bénéficier du même soutien de la part de ce Monsieur et des mêmes droit que les Citoyens… Si tenté de croire, au vu des nombreuses victimes de la Justice dans notre pays, que les citoyens… aient des DROITS….

Quel MEPRIS pour le peupleDeux poids, deux mesures. Les Justiciables de notre pays n’auraient-ils pas droit au même traitement, à la même considération et aux mêmes lois que nos élites politiques?

…‘Déshonoré un homme, les institutions et la Justice’ qu’il disait, Monsieur GUAINO, soutenu par 105 Députés…Pas un seul ne nous est venu en soutien….Il y a pourtant de quoi être révolté par les abus dont nous sommes victimes.

J’ai également dénoncé les faits auprès du Député de ma circonscription, celui-ci m’a accusé réception de 2 courriers adressés par Mesdames DATI et ALLIOT-MARIE. Sempiternelles enquêtes promises, jamais effectuées. Le très médiatique Député en question prétendait ne pouvoir rien faire! Ce n’est qu‘il y a quelque temps, que j’ai compris pourquoi… Son devoir était pourtant de saisir, également, la COMMISSION des LOIS pour nous faire entendre et faire obliger les MINISTRES de la Justice à apporter le Service Public.

Les Députés, normalement, doivent au titre de l'art 24 de la CONSTITUTION contrôler le Gouvernement,. ( ceci est dans les textes, mais là encore, pas dans les faits)

Sénateurs et Députés, sont pourtant, les représentants de la NATION toute entière, de notre ETAT Républicain, de la sauvegarde de la DEMOCRATIE, garantissant une saine application des Droits de l'Homme….

L'Assemblée Nationale a pour COMMISSION celle des LOIS , aussi le Député doit solliciter le Président de la Commission des LOIS tenue d'ouvrir toute enquête sur les dysfonctionnements du Service Public de la Justice la Commission des LOIS doit contrôler le Ministère de la Justice , le Conseil Supérieur de la Magistrature.

J’ai dénoncé, également, les faits auprès de tous les candidats (es) aux élections présidentielles 2012... Entre formules chocs, joutes verbales et stratégies lors des campagnes électorales, quel que soit leur couleur, bleu blanc rouge, marine, ou rouge, etc… ils/elles nous promettent un monde meilleur, fait de justice, d’équité,etc... Mais se montrent taiseux, se gardant bien de relever et de dénoncer les dérives inquiétantes de notre système judiciaire Français, à travers ces dysfonctionnements intolérables, cette absence de transparence contraire aux règles du droit Français et international. Aucun des candidats politiques n’a daigné me répondre pour condamner de telles méthodes et de telles infamies. La Charte de L’ONU et de la CEDH, condamnent et interdisent pourtant, ces comportement pervers des professionnels du droit.  

Combien de dossiers que regroupent un certain nombre d’associations de défense, combien de sites internet et de victimes, désemparées, catastrophées viennent dénoncer tous ces dysfonctionnements gravissimes mettant en danger tant la santé que les biens des justiciables, mais également la République dans un pays qui se veut, pourtant, le berceau des droits de l’Homme.

Puisque l’heure est à la moralisation de la vie politique. Allons-y pour de bon, MORALISONS, REFORMONS, la justice en profondeur, pour qu’elle soit certes indépendante, mais également responsable, aptes à sauvegarder les Droits de l’homme et les libertés fondamentales, sans être incontrôlable comme elle l’est actuellement. Mais, pour cela, faudrait-il, que tous nos responsables politiques soient respectueux des valeurs de la République, des lois, mais également désireux de les faire appliquer, à TOUS les citoyens, notamment, en premier aux professionnels du droit.

La Justice n’est plus crédible aux yeux des français et comment un pays peut-il être respectable et les politiques respectés, si sa première institution est corrompue et ne l'est pas.

Notre plainte est entre les mains de Messieurs HOLLANDE Président de la République, AYRAULT, Premier Ministre, responsable du gouvernement et de Madame TAUBIRA, Ministre de la Justice. Si une enquête n’est pas diligentée dans les jours qui suivent, nous ne manquerons pas de rendre public les noms de tous les protagonistes en robes noires qui nous ont escroqué, ainsi que ceux des politiques que nous avons saisi, mais également toutes les démarches que nous avons dû faire jusqu’à ce jour, SANS ETRE POUR AUTANT ENTENDU.

Accompagnée en permanence par un sentiment douloureux d’être trahie et délaissée par l’ Etat, il m’en a fallu de la force et des énergies pour arriver à extraire en moi, avec douleurs et révoltes l’historique de nos 3 affaires

 

Je vous invite, maintenant, si vous en avez le souhait, à prendre connaissance des faits, vous serez ainsi, mieux éclairés, si comme nous, un jour, vous devez faire appel, à la Justice FRANCAISE. Vous allez constater, des pratiques criminelles bien rodées et huilées qu’utilisent certains professionnels du droit, sans scrupule, pour comploter en bande organisée à l’encontre des justiciables, en violant, bafouant outrageusement les lois de la république.

 

Faits 1,  suite 2

 

Cordialement

 

Mme VIDAL

 

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article

citoyenne caste d en bas 08/08/2015 09:56

qui devraient etre filmés et enregistré
manque un mot en dessous

citoyenne caste d en bas 08/08/2015 09:53

meme situation que vous et quelques constats:
les avocats ethiques sont overbookés ils sont de moins en moins nombreux ils travaillent leurs dossiers quelque soit notre rang social ou notre origine raciale
reste les avocats qui lisent en diagonal 5min avant audience peuvent avoir jusqu à 25 dossiers en meme temps .ils sont responsable de condamnation de vies brisés de jugement totalement diffamatoires et il n y a aucun vrai recours contre eux !à la base juste des gros feneant qui n en n ont rien à foutre: une entente avec la partie adverse etant moins fatiguante que lire les pieces et chercher les textes de loi en vigueur et en rapport!
quand il tombe sur un client qui par ecrit denonce et prouve leurs fautes alors là ils se mettent au boulot pour le détruire: faux doc, intimidation de ces témoins.......etc.....
pour denoncer les abus de pouvoirs de certains policier et gendarmes les gens avaient commencé à filmer et enregistrer puis à balancer sur le net...aujourd hui les gendarmes et policiers font bien moins d abus de pouvoir que les avocats qui d ailleurs majoritairement font relacher les criminels.....ce sont ces avocats qui devraient filmer en caméra cachée non pas pour la justice qui dira ne rien voir de mal mais pour leur fracasser leur reputation ...et du coup que les avocats qui travaillent ne se decourage pas eux...
une citoyenne

combatcontreinjustice 23/11/2015 15:58

Ce sont des puissants, s'ils s'autorisent à mépriser et à planter les justiciables c'est parce qu'ils savent pertinemment qu'ils demeureront impunis, ce sont les méthodes, pratiques des professionnels du droit d'un bout à l'autre du maillon de la chaîne judiciaire, ils ne sont pas là pour défendre les justiciables et faire appliquer les lois, mais pour vider la République de ses lois.
Cordialement M. VIDAL

quellier 09/12/2014 22:33

Bonsoir, Oui la justice à 2 vitesses "celle du peuple et celle des politiques et notables" pour eux c'est "NON LIEU"
pour les sommes astronomiques qu'ils volent et pour celle qui dit "singe" c'est 9 mois de prison. Que faire puisque personne ne dit rien ? A quand une manifestation de tous ceux qui se font
"dévaliser" par cette justice ?? Moi aussi j'ai fait comme vous, écrire aux députés de France et Européens ? même pas de réponse, Mr RAFFARIN, Mme ROYAL, Mr. SARKOZY, et maintenant Mme TAUBIRA, ils
m'ont fait la même réponse que vous "la justice est indépendante" même quand il y a une erreur "grossière" dans un dossier, tout le monde s'accorde à faire appliquer la sentence. J'ai fait passer
quelques articles dans la presse et croyez moi que le Directeur de ce journal, c'est fait remonter les bretelles. Mais j'ai la preuve de mes dires. Moi aussi j'ai un blog "victimeadministrationcaf"
ou "commentperdresontoit", et ceux qui ne savent pas écrire...que de proies faciles a détrousser.
BATTONS NOUS JUSQU A NOS DERNIERS JOURS ET AVANT QUE NOUS PERDIONS LA TETE. CORDIALEMENT

Germès 15/11/2014 19:13

Les Commissions des LOIS , les Présidents des groupes Parlementaires doivent justifier des plaintes et des traitements par le CSM et la COUR de JUSTICE de la République . Devant l'impossibilité
d'introduire des QPC sous le contrôle des Ministres , il est sollicité la COUR EUROPEENNE des DROITS de l'HOMME au titre de l'art 6 de la CEDH . Même la responsabilité Civile de l'Etat est entravée
dans notre République.

COUTURIER Jean PAUL 27/10/2014 13:55

Je prends seulement ce jour 27/10/2014 connaissance de votre blog, en tout cas si mon vécu personnel est différent du votre,il a abouti aux mêmes manquements d'avocats défaillants,malhonnêtes pour
d'autres, de magistrats de mauvaise foi,même injurieux,le tout de façon impunie,se protégeant les uns les autres, le Conseil Supérieur de la Magistrature rejetant ma plainte.Evidemment, ils sont
juges et partie!!!Si la constitution les soustrait heureusement au pouvoir politique, ils sont cependant soumis au jugement du peuple, citoyens que nous sommes et ne peuvent méconnaître nos
attentes et c'est bien aux députés, nos représentants, de légiférer dans ce but!!!

combatcontreinjustice 06/11/2014 16:09



Bonjour Monsieur,


Nous sommes nombreux hélas à être victimes de l'intitution judiciaire, malgré tous mles recours nous nous retrouvons bloqués car les loups ne se mangent pas entre eux.


Meci et bon courage.


Mme VIDAL